Thumbnail

La Sécurité Humaine

La sécurité traditionnelle v. La sécurité humaine

Souvent, quand on pense au concept de sécurité, on pense tout d’abord à la sécu- rité étatique, c’est-à-dire qui se limite à la protection de l’État, ses frontières et ses ressources.

Ce concept traditionnel de la sécurité n’est pas à confondre avec celui de la Sécurité Humaine qui lui fait appel à un élargisse- ment de cette notion oppement humain et met en valeur le respect pour les droits de l’homme, ce qui donne à ces trois notions un lien de complémentarité. Mais à la différence du développement, la Sécurité Humaine souligne les effets négatifs qu’un boule- versement social peut générer pour une communauté, non seulement au niveau du développement mais aussi au niveau sécuritaire. Les résultats d’une crise fi- nancière ou d’une catastrophe naturelle ont aussi un impact sur l’escalade de pos- confinée et exclusive. Le centre d’analyse n’est plus Étatique mais humain dans le sens ou les autorités nationales sont gar- antes non seulement de la protection phy- sique de leurs conci- toyens, mais aussi de leur bien-être.

Il s’agit notamment de prioriser les communautés et leur sécu- rité, cela signifie garantir non seulement leur protection face à des menaces phy- siques graves mais aussi garantir leurs droits fondamentaux tels que vivre en étant à l’abri de la peur, des besoins et en garantissant la dignité humaine.

Share this article on